Pour notre premier article du mois de mai, quoi de mieux que de commencer par une petite interview ? Et aujourd’hui c’est Yanis Bissati a.k.a MoneyWood, un DJ et producteur avec énormément de potentiel qu’on est fier de vous présenter.


Depuis notre lancement il y a déjà 7 mois, ce gars nous suit et nous donne de la force. Maintenant, vous êtes encore plus à partager la vague et on ne cessera jamais de vous remercier. Du coup, à force de suivre son évolution grandissante, on a eu l’envie de l’interviewer et de le partager avec vous tous.

On commence toujours par la base des bases : tu peux te présenter ?

Yo Hokuzy ! Je me nomme MoneyWoodBeatz a.k.a M.w a.k.a woodneymo, DJ et producteur. Je suis membre du crew « GLGV » et co-fondateur du collectif « Haute-Ecole« 

Ça fait combien de temps tu t’es lancé et que tu as eu cette envie de devenir DJ ?

Quand j’étais petit, j’avais déjà cette envie de devenir producteur grâce à mon grand frère et son entourage vu qu’ils faisaient des prods. Après, j’ai vraiment commencé vers mes 15 ans à apprendre à faire des instrus et à m’exercer sur les gros logiciels de mix (Logic par exemple). Ensuite c’est vers mes 16-17 ans que j’ai voulu être DJ.

M.W sur scène

Ton nom de scène il t’est venu comment ? Une petite inspiration ?

En vrai, mon nom de scène vient de mon frère et son entourage musical. Il y a longtemps, ils organisaient les plus grosses soirées Hip-Hop sur Paris au Gibus Club, et ça s’appelaient les « MoneyWood » et vu qu’ils m’appelaient « Mini Moneywood », bah au final, je l’ai adopté ! Et c’est aussi pour faire un clin à mon frère qui m’a appris à faire de la musique.

Présente nous le crew GLGV et le collectif Haute-Ecole !

Dans la GLGV (Good Life Good Vibes) je suis DJ et on est 6 membres : Weizman, Lenny Jack a.k.a 11, B.Y, Myjah, MC Tatin et moi-même.  Et pour la Haute Ecole, notre idée est d’être un collectif polyvalent : on fait de la vidéo, du son, de l’image, on touche vraiment à tout ce qui se rapproche de l’art en général !

GLGV
Le crew GLGV

Et depuis combien de temps le crew et le collectif existe ?

La Haute Ecole, ça fait déjà depuis 3 ans qu’on l’a fondé avec mon pote Bass Emcee et pour la GLGV, je les ai rencontrés en 2015 mais le crew existe depuis 2013-2014 environ.

D’ailleurs, raconte nous ta signature en label ! (et encore toutes nos félicitations)

Aaah merci beaucoup la famille ! Bah en vrai, j’étais avec tout mon crew au macdo de Châtelet (paye ton endroit pour signer un contrat). Notre producteur est arrivé avec les contrats et sur le coup, je me suis senti comme Travis Scott quand il a signé dans le label de T.I (Grand Hustle Records), j’étais excité à la mort ! Et franchement, c’est un rêve qui s’est réalisé ce jour-là. J’ai la chance d’avoir un crew comme le mien pour traverser et partager ce genre de moment !

Tu as un DJ ou un prod qui sont tes exemples ou tes inspirations ?

Je lâcherais une liste tellement il y a d’artistes qui m’inspirent ! Mais je pense que Swizz Beatz m’a toujours inspiré niveau prod. Pour les DJ, je pense que c’est DJ Premier qui m’a le plus impressionné quand j’étais plus jeune.

C’est quoi le meilleur moment en tant que DJ (à part la signature) que tu as vécu sur scène ?

En tête, j’ai deux événements qui m’ont marqué. Le premier, c’est ma toute première scène quand j’ai mixé en première partie de Fakear dans mon 95, et la deuxième, c’est le Bataclan il y a deux ans avec ma GLGV.

T’as un son du moment sur lequel tu te butes ? Ou un artiste que tu veux mettre en avant ?

Hmm, j’avoue qu’en ce moment, j’écoute une artiste très chaude, elle s’appelle ENI et elle a fait un son qui s’appelle « Kissing In The Dark » . Un artiste que j’écoute de ouf aussi en ce moment, c’est NAV, il a sorti un projet très très bouillant, que je vous conseille de checker. Et j’aimerais ajouter Gracy Hopkins, un rappeur de Paris qui rap en cainri, que je kiffe beaucoup.

Parlons un peu streetwear maintenant ! Tu as une marque favorite et une sneaker que tu affectionnes ?

J’aime beaucoup Yohji Yamamoto, BBP (Black Boy Palace) Lost Children (on soutient la marque du grand reuf) et TrueVision ! Pour la sneaker, depuis petit, ma seule obsession restera tout type de paire de Jordan 1 Retro.

Pour terminer, tu peux nous spoil un peu tes futurs projets, tes envies ?

Je suis en train de finaliser mon premier projet (la date de sortie, on verra haha), avec la GLGV, on met nos dernières touches sur notre projet, et je suis vraiment très fier de ce qu’on propose à la scène française. Du côté de la Haute Ecole, il y aura des surprises qui arriveront d’ici peu…

Pour terminer en douceur cet article, on vous invite à écouter le tout dernier mix de M.W :


Sans oublier de suivre tout ça sur tes réseaux :