Denzel Curry nous a délivré son troisième album studio la semaine dernière. Divisé en trois parties, le rappeur américain de seulement 23 ans (oui, vraiment) a drop une vraie pépite qu’il faut absolument écouter.


Avant d’entrer dans le vif du sujet, petit message à ceux qui ne sont pas familier avec cet artiste : Denzel Curry ne se résume pas au son Ultimate. Cela serait vraiment trop réducteur, donc si vous n’avez jamais écouté son album Imperial, je pense que c’est le meilleur moyen de decouvrir l’artiste pour ensuite apprécier encore plus TA13OO (qui se prononce TABOO si t’as pas capté).

Disponible en intégralité depuis vendredi dernier, l’album a eu la particularité d’arriver en 3 actes (LIGHT, GREY et DARK) comprenant chacun 4 ou 5 sons et qui se sont étalés sur 3 jours. Le fait de sortir un acte par jour était une initiative que j’ai trouvé parfaite pour se plonger dans l’album et l’apprécier mais surtout de donner beaucoup d’excitation en attendant le prochain acte !

Jeunesse mouvementée, drames, haine, violences : voici les thèmes principaux qu’aborde Denzel sans détour. Dès le début on ressent des sons très posés, mélodieux, rythmés et tu peux te dire…

Mais c’est là que la première partie se termine par SUMO…

Car oui, Denzel ici nous offre une performance de haut niveau pleine de puissance et de rapidité, le tout saupoudré de punchlines très fortes (rien que sur PERCZ ou SWITCH IT UP c’est assez ouf). On sent l’investissement personnel sur chacun des sons pour donner le meilleur de lui-même et on ne peut que le féliciter (shoutout aussi feat qui sont très bons).

TAB13OO est un album très complet qui démontre que Denzel Curry ne doit pas absolument pas être étiqueté de « SoundCloud Rapper ». Cet artiste déborde d’énergie et de talent qu’il sait mettre à profit de manière très intelligente.  On vous invite aussi fortement à lire sa lettre dédiée à son lui plus jeune, qui déborde de motivation et d’espoir.

Est-ce l’album de l’année ? On n’en sait rien car de très gros albums sont sur le point d’arriver mais on peut déjà vous dire que c’est un sérieux prétendant !

Si vous l’avez raté en Novembre dernier sur Paris et que vous voulez vous rattraper, sachez qu’il va se produire sur la scène du Trabendo à Paris le 28 Novembre prochain. On se retrouve là-bas pour foutre un bordel monstre !


C’était le dernier article pour cet été alors on se retrouve en Septembre pour la rentrée ! N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Instagram ou Twitter, on reste actif là-dessus.